content top

Roger Martin du Gard

La vie, on sait bien ce que c'est : un amalgame saugrenu de moments merveilleux et d'emmerdements.

  

Les vainqueurs prennent immédiatement les vices des vaincus.

  

Quand une femme avoue son âge, c'est qu'elle ne l'a plus.

  

L'intelligence doit vivifier l'action ; sans elle, l'action est vaine. Mais sans l'action, comme l'intelligence est stérile !

  

J'ai horreur du dimanche : tous ces gens qui encombrent les rues, sous prétexte de se reposer.

  

Il n'y a pas d'ordre véritable sans la justice ?

  

Une conviction qui commence par admettre la légitimité d'une conviction adverse se condamne à n'être pas agissante.

  

Le courage, le vrai, ça n'est pas d'attendre avec calme l'événement ; c'est de courir au devant, pour le connaître le plus tôt possible, et l'accepter.

  

Tous les gestes engagent ; surtout les gestes généreux.

  

L'esprit de la révolution sera trahi par l'esprit militaire.

  

Acclimater chez nous ces utopies, ce serait préparer un beau gâchis !

  

L'existence toute entière est un combat ; la vie, c'est de la victoire qui dure.

  

La pensée ne commence qu'avec le doute.

  

C'est toujours l'inlassable médiocrité de la femme qui l'emporte.

  

Tout est permis du moment qu'on n'est pas dupe de soi-même ; du moment qu'on sait ce qu'on fait, et, autant que possible, pourquoi on le fait.

  
content top