content top

Pierre Reverdy

La vie est une chose grave. Il faut gravir.

  

La réalité, elle serait très bonne et très simple, si l'homme ne s'était pas mis en tête de vouloir expliquer ce qu'elle est.

  

On vit avec beaucoup de mauvaises actions sur la conscience et quelques bonnes intentions dans le coeur.

  

Le plus solide et le plus durable trait d'union entre les êtres, c'est la barrière.

  

L'homme est une bête féroce, par elle-même apprivoisée.

  

On croyait qu'il était à la tête d'une immense fortune - on ne se doutait pas qu'il était à ses pieds.

  

Les civilisations sont les fards de l'humanité.

  

Mais au fond, il n'y a pas d'amis, il n'y a que des complices. Et quand la complicité cesse, l'amitié s'évanouit.

  

Ce qu'il y a de mieux dans la modestie, c'est l'intelligence qu'il faut déployer pour s'y tenir.

  

J'ai tellement besoin de temps pour ne rien faire, qu'il ne m'en reste plus assez pour travailler.

  

Le présent est fait de déformations du passé et d'ébauches imprécises de l'avenir. Et quoi qu'on fasse, le présent n'est jamais qu'une vaste et bruyante fabrique du passé.

  

La carrière des lettres et des arts est plus que décevante ; le moment où l'on arrive est souvent celui où on ferait bien mieux de s'en aller.

  

Beaucoup d'insensibilité prend parfois figure de courage.

  

Le contemplatif est celui pour qui l'envers vaut plus que l'endroit.

  

Esprit moqueur, petit esprit. La moquerie est la fiente de l'esprit critique.

  
content top