content top

Maurice Chapelan

Il faudra beaucoup d'indulgence à Dieu pour pardonner aux hommes d'avoir imaginé l'enfer.

  

Ennui. Un désert qui me traverse.

  

Au confessionnal, quand un prêtre insiste, on est fondé à se demander si c'est pour la vérité ou pour le plaisir.

  

La prise de position d'un homme devant la peine de mort est pour moi un test absolu de son niveau de civilisation.

  

La justice, c'est l'injustice équitablement partagée.

  

Ceux qui ne pleurent jamais sont pleins de larmes.

  

Si Dieu n'existe pas, les hommes ont besoin d'y croire. S'il existe, il finira par tout arranger.

  

Il déteste la vérité par pudeur, parce qu'elle est nue.

  

Un moine est l'étalon de la chasteté.

  

Ceux qui ne font pas l'amour ont mauvaise conscience et voudraient la coller à ceux qui le font.

  

Ne demander aux femmes que le plaisir, et d'abord le leur, si on veut en obtenir tout.

  

La pudeur qu'on prête aux femmes pimente la moindre liberté de leurs gestes.

  

Les oeuvres qui ne survivent pas n'ont pas vécu.

  

Les livres présument que la pensée siège dans le cerveau, la vie prouve que l'homme pense avec ses autres viscères.

  

La forte santé incline aux abus. VoiLà pourquoi ce sont les malades qui durent et les bien-portants qui claquent.

  
content top