content top

Marc Aurele

Mon Dieu, donne moi le courage de changer les choses que je peux changer, la sérénité d'accepter celles que je ne peux pas changer, et la sagesse de distinguer entre les deux.

  

Toutes choses s'enchaînent entre elles et leur connexion est sacrée et aucune, peut-on dire, n'est étrangère aux autres, car toutes ont été ordonnées ensemble et contribuent ensemble au bel ordre du même monde.

  

Tout ce qui paraît au-dessus de tes forces n'est pas forcément impossible ; mais tout ce qui est possible à l'homme ne peut être au-dessus de tes forces.

  

Va toujours par le chemin le plus court, et le plus court est le chemin tracé par la nature.

  

La nature n'aime rien tant que de changer ce qui est, pour le remplacer par ce qui lui ressemble.

  

Développe en toi l'indépendance à tout moment, avec bienveillance, simplicité et modestie.

  

Ai-je été utile à mes semblables ? Si oui, je me suis rendu service à moi-même.

  

L'art de vivre ressemble plus à un match de lutte qu'à un ballet.

  

Entre le plus possible dans l'âme de celui qui te parle.

  

Considérez les occasions où votre chagrin et votre colère vous ont causé plus de souffrances que les faits eux-mêmes.

  

On n'est pas moins fautif en ne faisant pas ce qu'on doit faire qu'en faisant ce qu'on ne doit pas faire.

  

Fouille en dedans. C'est en dedans qu'est la source du bien et elle peut jaillir sans cesse si tu fouilles toujours.

  

Au-deLà de toi est la source du bien, une source qui peut toujours jaillir, si tu creuses toujours.

  

L'homme ordinaire est exigeant avec les autres. L'homme exceptionnel est exigeant avec lui-même.

  

Rien n'est avantageux qui te fait perdre le respect de toi-même.

  
content top