Une alouette, prise au filet d'un chasseur, chantait alors plus doucement que jamais, comme si les doux accents jaillis de son coeur pouvaient libérer l'aile du filet.