content top

Jules Romains

L'univers est une énorme injustice. Le bonheur a toujours été une injustice.

  

Les bons professeurs de morale ne se contentent pas de vous apprendre à ne pas céder à la tentation, ils vous consolent d'y avoir résisté.

  

Le jeune homme est souvent sot et timide.

  

Le temps passe. Et chaque fois qu'il y a du temps qui passe, il y a quelque chose qui s'efface.

  

On récompense des écrivains parfois pour leur oeuvre. Pourquoi n'en punit-on jamais ?

  

La santé est un état précaire qui ne laisse présager rien de bon.

  

Etre un homme, c'est bien. Mais il y a encore mieux : être humain.

  

L'humanité est une vieille ivrognesse qui, pour le moment, cuve sa dernière guerre.

  

L'amour, même le plus léger, ne peut que parfumer la place où l'amitié un jour se posera.

  

La confidence n'est parfois qu'un succédané laïque de la confession.

  

Les gens bien portants sont des malades qui s'ignorent.

  

Il ne suffit pas qu'une idée soit difficile à exprimer raisonnablement pour qu'elle soit moins bonne qu'une autre.

  

Les bonnes résolutions ne gagnent pas à être différées.

  

Une démocratie, c'est d'abord ça : une façon de vivre où les gens osent se communiquer les choses importantes, toutes les choses importantes, où ils se sentent le droit de parler comme des adultes, et non comme des enfants dissimulés.

  

L'individu ne peut pas avoir raison indéfiniment contre l'humanité. tout ce qu'il peut espérer, c'est d'avoir raison plus tôt qu'elle.

  
content top