content top

Jean Guehenno

On défend bien plus férocement sa chance que son droit.

  

Aucune violence n'a jamais ajouté à la grandeur des hommes.

  

La fraternité est ce qui distingue les humains. Les animaux ne connaissent que l'amour.

  

Je connais maintenant la définition de la guerre : la guerre, c'est la mort des autres. On ne la laisse durer que parce que ce sont les autres qui la font et qui en meurent.

  

La plus grande et la plus émouvante histoire serait l'histoire des hommes sans histoire, des hommes sans papiers, mais elle est impossible à écrire.

  

Il faut mener un homme, tout homme, jusqu'à  lui-même et lui apprendre à se construire.

  

Il y a deux catégories de télévision : la télévision intelligente qui fait des citoyens difficiles à gouverner et la télévision imbécile qui fait des citoyens faciles à gouverner.

  

L'orgueil et la violence des forts ne cessent de recréer l'injustice.

  

La vraie lecture commence quand on ne lit plus seulement pour se distraire et se fuir, mais pour se trouver.

  

Un livre est un outil de liberté.

  

Je définirais un professeur un homme qui pense mieux devant les autres, avec les autres et pour les autres, que seul et pour lui seul.

  

Toute vraie culture n'est qu'intérieure.

  

L'histoire des hommes n'a jamais été que l'histoire de leur faim.

  

Les vrais livres sont rares.

  

L'homme de l'avenir vaudra ce que vaudront ses loisirs.

  
content top