content top

Jean Charles Harvey

Il y a toujours une disproportion immense entre le désir et son objet. L'illusion nous porte à trop demander à la vie.

  

Les enfants gâtés se plaignent sans cesse de l'existence, parce que l'habitude d'être comblés les rend incapables d'apprécier ce qu'ils possèdent.

  

Les bonnes consciences ne sont pas celles qu'on gave de prescriptions, mais de lumière.

  

Intuition. Force mystérieuse qui explique pourquoi des hommes sans pensées, sans culture et sans aucun bagage de connaissances que leur petite spécialité prennent spontanément la décision la meilleure.

  

Le doute est à la base même du savoir, puisqu'il est la condition essentielle de la recherche de la vérité. On ne court jamais après ce qu'on croit posséder avec certitude.

  

Les choses prennent la couleur de nos contrariétés.

  

L'homme est composé d'un corps et d'une âme. C'est incomplet. Il faut dire : d'un corps, d'une âme et d'une femme.

  

Il n'y a que deux voies qui comptent : l'amour et la pensée.

  

Les trois quarts de nos maux viennent de l'imagination.

  

Nos actes sont nécessaires.

  

Les artistes sont très souvent des inconscients de génie.

  

L'homme est un éternel chercheur. Il aspire à l'infini, il trouve le fini.

  

Quand les femmes se font attendre, c'est leur maquillage qui les retarde et non pas leur mémoire.

  

On parle souvent de sacrifier la liberté de chacun à la liberté collective. Stupidité ! Il n'y a pas de liberté collective : il n'y a que des libertés individuelles.

  

La politesse de l'Anglais, c'est l'impassibilité du visage et de la voix. Il trouve autant d'impudeur à montrer ses émotions qu'en éprouverait une nonne à exhiber ses jambes aux passants.

  
content top