On ne peut comprendre le monde que par l'action, non par la contemplation. La main est le bord aiguisé de l'esprit.