content top

Goethe

L'enfer même a ses lois.

  

La vie n'oscille pas entre le bonheur et le malheur, mais entre le malheur et l'ennui.

  

C'est un grand défaut que de se croire plus que l'on n'est et de s'estimer moins que l'on ne vaut.

  

Si tu crois te connaître, tu ne reconnaîtras point Dieu, et même tu appelleras divin le mauvais.

  

La présence est une puissante déesse.

  

L'homme heureux ne croit pas qu'il arrive encore des prodiges ; c'est dans le malheur qu'on apprend que le doigt de Dieu dirige les bons vers le bien.

  

Fermez vos coeurs avec plus de soins que vos portes.

  

La résistance, l'opiniâtreté, empoisonnent la plus riche possession, et c'est pour sa peine et sa torture qu'on s'épuise à être juste.

  

Peu importe que nous disions le vrai ou le faux, on contredira l'un et l'autre.

  

Il vaut mieux qu'une injustice se produise plutôt que le monde soit sans loi.

  

Ce n'est pas assez de faire des pas qui doivent un jour conduire au but, chaque pas doit être lui-même un but en même temps qu'il nous porte en avant.

  

Un bon Allemand ne peut souffrir les Français, mais il boit volontiers les vins de France.

  

Au fond, nous sommes tous des êtres collectifs. Tous nous devons recevoir et apprendre autant de ceux qui étaient avant nous que de nos contemporains.

  

La moitié d'une orange goûte aussi sucré qu'une orange entière.

  

Le vieillard perd l'une des principales prérogatives de l'homme, celle d'être jugé par ses pairs.

  
content top