content top

Gilles Archambault

L'homme doit prendre conscience de ses abîmes pour mieux les contourner.

  

Une vie, deux ans ou trois mois, un amour peut durer tout cela. Mais lorsque tout est fini, il ne faut pas insister.

  

L'enfance. L'âge de la vie où tout semble possible, où on imagine qu'il suffira de vouloir changer son destin.

  

L'amitié qui n'est pas discrète est dangereuse.

  

La conversation est un art difficile. Il faut savoir être économe.

  

La femme que l'on a aimée résume-t-elle toute notre conception de l'amour ?

  

Le côté honteux de l'écriture c'est lorsque le succès ne vient pas la couronner. Le succès n'est rien que la permission de continuer.

  

Pourquoi l'amour ne permettrait-il que rarement la permanence des liens que crée l'amitié.

  

La vie ne remplit jamais ses promesses.

  

On n'a besoin de personne pour sombrer.

  

Les hommes ne deviennent délicats que petit à petit.

  

Quand on choisit d'aimer quelqu'un, on accepte d'être inquiet.

  

Comment dire à une femme de ne pas vous aimer alors que vos gestes vous trahissent ?

  

Etonnant de voir le peu de place qu'occupe l'amour chez les hommes. Trop douloureux comme sentiment, trop consumant. La plupart des humains ne l'ont pas connu ou se sont empressés de l'oublier.

  

Rares sont les hommes qui additionnent les bonheurs. C'est à peine s'ils peuvent s'approcher d'une femme à la fois.

  
content top