Un problème du football français est la perte de ses grands clubs dans la traversée du temps, telle celle des grands ours sous l'effet du réchauffement climatique ou des bonobos sous le poids de la bêtise humaine.