content top

Georges Wolinski

La politique est le dernier refuge des aventuriers.

  

Comme tout irait mieux si on donnait le pouvoir à ceux qui ont la flemme de le prendre.

  

Quand on ne sait rien faire, il faut avoir de l'ambition.

  

Si tout le monde était comme moi, je n'aurais pas besoin de détester les autres.

  

C'est difficile de prendre au sérieux une femme qu'on a envie de toucher.

  

Je suis un con, mais quand je vois ce que les gens intelligents ont fait du monde.

  

La campagne, c'est bien pour penser à rien.

  

Un homme qui ne marche pas ne laisse pas de traces.

  

Un des derniers privilèges des hommes, c'est que nous n'avons pas besoin d'être beaux pour séduire.

  

Ce qui distingue l'homme de la bête, c'est que la bête n'est pas toujours obligée de lutter pour ne pas se comporter comme un homme.

  

Les femmes, de nos jours, considèrent comme un dû ce qui, pendant des siècles, fut une corvée pour elles.

  

Comme je ne suis pas payé en fonction de ce que je fais, je fais en fonction de ce que je suis payé.

  

Ce qui m'intéresse chez une femme, c'est ce que je n'ose pas lui demander.

  

On n'est pas forcément le père de quelqu'un mais on n'est jamais le fils de personne.

  

Dire que tant de gens meurent sans mourir d'amour...

  
content top