content top

Georges Braque

Penser et raisonner font deux.

  

Il ne faut pas demander à l'artiste plus qu'il ne peut donner, ni au critique plus qu'il ne peut voir.

  

Il faut se contenter de découvrir, mais se garder d'expliquer.

  

Le conformisme commence à la définition.

  

Il faut toujours avoir deux idées : l'une pour tuer l'autre.

  

C'est l'imprévisible qui crée l'événement.

  

La conscience est la mère du vice.

  

L'espoir est né de la crainte du lendemain.

  

L'art est fait pour troubler. La science rassure.

  

Le progrès en art ne consiste pas à étendre ses limites, mais à les mieux connaître.

  

Il n'y a que celui qui sait ce qu'il veut qui se trompe.

  

Le vase donne une forme au vide, et la musique au silence.

  

Le tableau est fini quand il a effacé l'idée.

  

Je fuis mon semblable. Dans tout semblable, il y a un sosie.

  

La vérité n'a pas de contraire.

  
content top