content top

Georg Christoph Lichtenberg

L'instinct de perpétuer la race a aussi perpétué une foule d'autres choses.

  

Les sabliers ne servent pas seulement à nous rappeler la fuite du temps, ils évoquent également la poussière que nous deviendrons un jour.

  

On devrait apprendre à discerner entre ce qu'un homme pense par lui-même et ce qu'il plagie.

  

Faire un voeu est un plus grand péché que de le rompre.

  

Là où tous les gens veulent arriver aussi tôt que possible, il faut nécessairement que la plus grande partie d'entre eux arrivent en retard.

  

L'homme est un animal domestique, c'est pourquoi il est à ce point corrompu.

  

Une préface pourrait être intitulée : paratonnerre.

  

L'ordre conduit à toutes les vertus mais qu'est-ce qui conduit à l'ordre ?

  

Là où la modération est une erreur, l'indifférence est un crime.

  

Une tombe est toujours la plus sûre forteresse contre les assauts du destin.

  

Une grande partie du génie réside dans la capacité de tirer profit, pour soi et sa science, de tous les incidents de la vie.

  

Mettre la dernière main à son oeuvre, c'est la brûler.

  

Qui se casse les dents sur le noyau mange rarement l'amande.

  

Celui qui est amoureux de soi a au moins l'avantage de ne point avoir trop de rivaux.

  

Il est selon nature que les animaux sans dents aient des cornes ; quoi d'étonnant alors, qu'il en aille souvent ainsi des vieilles gens ?

  
content top