content top

Francine Noel

Choisir, c'est éliminer.

  

Le sentiment amoureux se mesure à l'ampleur du manque, à l'état fiévreux dans lequel l'absence de l'autre nous plonge.

  

Les acteurs n'ont qu'un défaut : ils considèrent la réalité comme une fiction et inversement.

  

L'enseignement perpétue la mémoire du monde et lui redonne quotidiennement son sens, une parcelle de sens.

  

Ca ne s'explique vraiment pas, l'amour, c'est fatal !

  

L'écriture d'un journal est un plaisir solitaire. Un soulagement, plutôt. Un déversoir pour la rage.

  

On s'empresse d'évacuer les choses qu'on ne comprend pas.

  

L'embêtant avec l'ironie, c'est que les gens ne saisissent pas toujours.

  

Les exilés politiques sont englués dans leur passé et sans avenir ; leur descendance leur échappe, autant que le passé leur a fait défaut.

  

Le coeur, c'est d'abord dans la tête.

  

Il y a des choses qui se racontent mal, et l'humiliation en est une.

  

L'amour, même partagé, ne l'est jamais également. Seule l'amitié est équitable.

  
content top