content top

Emile de Girardin

La force des gouvernements est en raison inverse du poids des impôts.

  

Il semble que la bureaucratie ait, en France, pour unique fonction de ne rien faire et de tout empêcher. Si tel est en effet son rôle, il faut convenir qu'elle le remplit d'une façon irréprochable.

  

On peut tout faire avec des baïonnettes sauf s'asseoir dessus.

  

L'impôt sur le revenu agit comme le mors ; l'impôt sur le capital agit comme l'éperon.

  

Un diadème posé sur une tête n'y a jamais fait entrer une idée de plus que ce qu'elle en pouvait contenir.

  

Gouverner, c'est prévoir.

  

La liberté n'est pas à craindre tant qu'elle n'a pas à craindre pour elle-même.

  

Une majorité vaut ce que vaut le gouvernement qui la met en mouvement.

  

Le calcul des probabilités, appliqué à la mortalité humaine a donné naissance à une science nouvelle : celle des assurances.

  

La popularité est plus communément un écueil qu'une récompense.

  

Les délais qu'accorde la nécessité ne servent jamais qu'à la rendre plus impérieuse.

  

Tout le monde parle de progrès, et personne ne sort de la routine.

  

Un bon journaliste ne lit qu'un journal, le sien, et dans ce journal, il ne lit qu'un article, le sien.

  
content top