content top

Charles de Gaulle

Le caractère, c'est d'abord de négliger d'être outragé ou abandonné par les siens.

  

Le succès de l'épreuve de la guerre, comme le bonheur dans la vie, n'existe que par comparaison.

  

J'aime bien ceux qui me résistent ; l'ennui, c'est que je ne peux les supporter.

  

La politique et la stratégie de la guerre ne sont qu'une perpétuelle concurrence entre le bon sens et l'erreur.

  

Tout français désire bénéficier d'un ou plusieurs privilèges. C'est sa façon d'affirmer sa passion pour l'égalité.

  

C'est purement négatif de toujours remettre tout en cause, c'est, en somme, la marque des faibles, des incapables.

  

L'action, ce sont les hommes au milieu des circonstances.

  

J'ai entendu vos points de vue. Ils ne rencontrent pas les miens. La décision est prise à l'unanimité.

  

Les exigences d'un grand peuple sont à l'échelle de ses malheurs.

  

Délibérer est le fait de plusieurs. Agir est le fait d'un seul.

  

Comme un homme politique ne croit jamais ce qu'il dit, il est étonné quand il est cru sur parole.

  

L'élévation d'un homme au-dessus des autres ne se justifie que s'il apporte à la tâche commune l'impulsion et la garantie du caractère.

  

A la base de notre civilisation, il y a la liberté de chacun dans sa pensée, ses croyances, ses opinions, son travail, ses loisirs.

  

L'épée est l'axe du monde et la grandeur ne se divise pas.

  

Prenez invariablement la position la plus élevée, c'est généralement la moins encombrée.

  
content top