content top

Bernard de Fontenelle

Dans l'usage ordinaire, la première question que l'on fait sur une femme que l'on ne connaît point, c'est, est-elle belle ? La seconde, a-t-elle de l'esprit ? Il arrive rarement que l'on fasse une troisième question.

  

Les vrais philosophes passent leur vie à ne point croire ce qu'ils voient, et à tâcher de deviner ce qu'ils ne voient point.

  

Tous les hommes se ressemblent si fort qu'il n'y a point de peuple dont les sottises ne doivent nous faire trembler.

  

Si je tenais toutes les vérités dans ma main, je me donnerais bien garde de l'ouvrir pour les découvrir aux hommes.

  

Toute la philosophie n'est fondée que sur deux choses : sur ce qu'on a l'esprit curieux et les yeux mauvais.

  

Le grand obstacle au bonheur, c'est de s'attendre à un trop grand bonheur.

  

Si j'avais la main pleine de vérités, je me garderais bien de l'ouvrir.

  

Un bon esprit cultivé est pour ainsi dire composé de tous les esprits précédents.

  

Le plaisir est comme un lit de roses, mais le pli d'une seule suffit pour incommoder beaucoup.

  

Ne disons pas du mal du diable : c'est peut-être l'homme d'affaires du bon dieu.

  

Le bon a besoin de preuves, le beau n'en demande point.

  

Une belle femme est le paradis des yeux, l'enfer de l'âme et le purgatoire de la bourse.

  

Ne prenez pas la vie au sérieux ; de toute façon, vous n'en sortirez pas vivant.

  

Un bon esprit cultivé est pour ainsi dire composé de tous les esprits des siècles passés.

  

La langueur a ses usages; mais quand elle est perpétuelle, c'est un assoupissement.

  
content top