content top

Baruch Spinoza

Le comble de l'orgueil, ou de l'abjection, est le comble de l'ignorance de soi-même.

  

La satisfaction intérieure est en vérité ce que nous pouvons espérer de plus grand.

  

La peur ne peut se passer de l'espoir et l'espoir de la peur.

  

Comprendre est le commencement d'approuver.

  

C'est aux esclaves, non aux hommes libres, que l'on fait un cadeau pour les récompenser de s'être bien conduits.

  

Nous ne désirons aucune chose parce que nous la trouvons bonne mais, au contraire, nous jugeons qu'une chose est bonne parce que nous la désirons.

  

C'est un défaut commun aux hommes que de confier aux autres leurs desseins.

  

Tout homme aime mieux donner des ordres qu'en recevoir.

  

L'homme libre, qui vit parmi les ignorants, s'applique autant qu'il le peut à éviter leurs bienfaits.

  

Le mot donne à la pensée son existence la plus haute et la plus noble.

  

Le bien suprême de l'âme est la connaissance de Dieu ; et la vertu suprême de l'âme, c'est connaître Dieu.

  

La paix n'est pas l'absence de guerre, c'est une vertu, un état d'esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice.

  

L'amour intellectuel de l'âme envers Dieu est une partie de l'amour infini duquel Dieu s'aime lui-même.

  

Notre âme, en tant qu'elle perçoit les choses d'une façon vraie, est une partie de l'intelligence infinie de Dieu.

  
content top