content top

Arthur Schopenhauer

Ce que les hommes appellent communément leur destin, ce ne sont souvent que leurs propres bêtises.

  

La condition caractéristique du rêve, c'est le sommeil.

  

Personne n'a vécu dans le passé, personne ne vivra dans le futur ; le présent est le mode de toute vie.

  

Le monde visible n'est que le miroir de la volonté.

  

Ma philosophie ne m'a rien rapporté, mais elle m'a beaucoup épargné.

  

Le fou court après les plaisirs de la vie et trouve la déception ; le sage évite les maux.

  

Quand on veut vivre parmi les hommes, il faut laisser chacun exister et l'accepter avec l'individualité, quelle quelle soit, qui lui a été départie.

  

Un mendiant bien portant est plus heureux qu'un roi malade.

  

Le sommeil est pour l'ensemble de l'homme ce que le remontage est à la pendule.

  

Il a fallu que l'intelligence de l'homme fût obscurcie par l'amour pour qu'il ait appelé beau ce sexe de petite taille, aux épaules étroites, aux larges hanches et aux jambes courtes.

  

Il vaut mieux manifester sa raison par tout ce que l'on tait que par ce qu'on dit.

  

L'éloignement et la longue absence nuisent à toute amitié.

  

Le destin mêle les cartes et nous jouons.

  

La vertu ne s'apprend pas plus que le génie.

  

Ne pas se rendre au théâtre, c'est comme faire sa toilette sans miroir.

  
content top