content top

Alphonse Karr

L'avare, il ramasse tout et ne jette rien.

  

Les femmes ne connaissent pas toujours le prix des choses et se trompent quelquefois sur la valeur des hommes.

  

On compare les fleurs aux femmes. On a tort. Il y aura toujours entre elles, cette différence que les fleurs sont belles... et ne le savent pas.

  

Les bonheurs durables sont ceux qui reculent à mesure que nous avançons.

  

La vanité est l'écume de l'orgueil.

  

Un excellent jardinier vaut un excellent poète.

  

L'amour est tout dans celui qui aime - l'aimé n'est qu'un prétexte.

  

Celui qui n'est rien est l'égal de tout le monde.

  

Il y a deux sortes de journaux : ceux qui approuvent et soutiennent le gouvernement quoi qu'il fasse, et ceux qui le blâment et l'attaquent quoi qu'il fasse.

  

Les hommes ne vous trouvent sages que lorsqu'on partage ou qu'on approuve leur folie.

  

L'amour est une chasse où le chasseur doit se faire poursuivre par le gibier.

  

Chaque homme a trois caractères : celui qu'il a, celui qu'il montre, et celui qu'il croit avoir.

  

Jamais il n'a été aussi facile de gouverner qu'aujourd'hui. Autrefois, il fallait chercher avec finesse par quelle monnaie on devait marchander les gens ; aujourd'hui tout le monde veut de l'argent.

  

L'amour naît de rien - et meurt de tout.

  

Quelle étrange chose que la propriété, dont les hommes sont si envieux ! Quand je n'avais rien à moi, j'avais les forêts et les prairies, la mer et le ciel ; depuis que j'ai acheté cette maison et ce jardin, je n'ai plus que cette maison et ce jardin

  
content top