Ne prendre de ce monde que ce qu'il faut pour achever notre route.