Ce qui, en français, a l'air de sonner bien traduit en russe peut être très vilain.