Le mur de la colère. En 2002, l'état d'israël a décidé d'édifier une barrière dans les territoires occupés, officiellement pour protéger ses colonies d'éventuels attentats. Mais pour Shai Carmeli Pollak, le réalisateur de ce documentaire, ce mur qui sépare les paysans palestiniens de leurs champs vise avant tout à créer de nouvelles implantations israéliennes.

Menacés par cette barrière qui avance, les habitants de Bil'in organisent chaque semaine des manifestations non-violentes pour tenter de faire reculer les bulldozers. Ils ont gagné à leur cause des militants venus parfois de loin. De plus en plus d'Israéliens en désaccord avec la politique de leur pays défilent, eux aussi.

Aux côtés des villageois, ils interpellent les patrouilles militaires de tsahal. A chaque fois, celles-ci barrent la route aux manifestants et, en cas de résistance, dégainent leur arsenal : balles de caoutchouc, gaz lacrymogène, haut-parleur déversant des bruits stridents... Bilan : environ un millier de blessés et 11 personnes tuées depuis 2004.

Réalisation : Shai Carmeli Pollak Production : Claudia Levin (Cala) / Claudius



commentaire(s)