François Léotard nous explique dans ce passage qu'il y a un monde occulte, caché, ignoré des médias. 



commentaire(s)