Un jour, un homme rentra dans une mosquée et au moment de prier une forte odeur de cigarette commença à le perturber et le déconcentra dans sa prière. A la fin de la prière, il s'est aperçu que l'odeur provenait d'un frère, près de lui, qui avait des lèvres noires à force de fumer.

L'homme se dit, qu'après la prière en commun, grâce à Allah, il lui parlerait et essaierait de le convaincre d'arrêter de fumer.

C'est alors qu'un enfant est entré dans la mosquée, son âge ne devait pas dépasser les 9 ans. Cet enfant s'est assis à coté du fumeur, et une discussion commença entre eux :

L'enfant : « Assalamou Alaykoum, mon oncle (signe de politesse). »

L'homme : « Wa Alaykoum Salam. »

L'enfant : « Connais-tu Cheikh 'Abdalhamid Kishk ?" (Nom d'un imam célèbre en Égypte) »

L'homme : « Bien sûr, je le connais. »

L'enfant : « Et Jaad al Haqq, tu le connais? (Nom d'un savant égyptien) »

L'homme : « Oui, je le connais lui aussi. »

L'enfant : « Et Muhammad AL Ghazali, aussi? (Nom d'un autre savant égyptien) »

L'homme : « Eh bien oui, lui aussi, je le connais. »

L'enfant : « As tu déjà assisté à des conférences ou même écouté des cassettes de ces imams et savants de l'islam ? »

L'homme : « Oui, bien sûr, pourquoi toutes ces questions ? »

L'enfant : « Et bien alors, tu dois savoir que tous ces Cheikhs et savants ont expliqué que le tabac est interdit et illicite, pour les musulmans. Pourquoi fumes-tu alors ? »

L'homme tenta, par un raisonnement simpliste, de convaincre l'enfant que le tabac n'était pas interdit.

L'enfant : « Bien sûr que si, le tabac est interdit, Allah dit bien dans le coran : [...] Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, [...] (Sourate 7 - Al-A'râf, Verset 157). Mais si tu persistes à croire que le tabac n'est pas interdit, cela signifie que, quand tu commences à fumer, tu dis Bismillah (Au nom de Dieu)! Et quand tu t'arrêtes dis-tu Al Hamdoulillah (Louange à Dieu) ? »

L'homme : « Non! Car c'est déconseillé, mais pour que le tabac soit interdit il faudrait qu'il y ait un verset dans le coran qui dise : "le tabac est interdit". Et bien sûr, ce n'est pas le cas... »

L'enfant : « Ô mon oncle, le tabac est interdit, tout comme le sont les pommes ! »

L'homme s'énerva : « Tu dis que les pommes sont interdites, mais qu'est ce qui te prend. Tu rends licite ou illicite comme bon te semble ??? »

L'enfant : « Eh bien donne-moi un seul verset du coran qui dise : "Manger des pommes est permis" ? »



commentaire(s)