Un jour, un homme est venu se plaindre auprès d'un cheikh de son extrême pauvreté. Le pauvre homme lui raconta combien il était dans une grande détresse et à quel point il préférerait la mort à une telle vie.

Ce pauvre homme acceptait mal sa situation et semblait être prêt à accepter n'importe quoi pour rémedier à ce grand problème...

Le cheikh : « Voudrais-tu échanger tes yeux contre cent mille euros. »

Le pauvre : « Certainement pas. Et que ferais-tu de mes yeux de toute façon ? »

Le cheikh : «  Cela ne te regarde en rien ! Tu as besoin d'argent alors je te propose : accepte ou refuse mais épargne moi tes questions ! Voudrais-tu échanger ta langue contre cent mille euros ? »

Le pauvre : « Naturellement pas. »

Le cheikh : « Serais-tu d'accord d'avoir tes mains et pieds coupés en échange de cent mille euros. »

Le pauvre : « Non plus ! »

Le cheikh : « Serais-tu prêt à perdre l'esprit en échange de cent mille euros ? »

Le pauvre : «  Je refuserais, c'est évident ! Qui accepterait !? »

Le cheikh : « Je te propose alors cent mille euros pour tes oreilles, ça te dit ? »

Le pauvre : «  Je ne vois aucune pertinence dans tes questions, cela n'a aucun sens! Une chose est certaine : je n'échangerai tout cela pour rien au monde ! »

À ceci, le cheikh répondit :

« N'as-tu pas honte de toi-même ? Tu admets qu'Allah t'a accordé tant de cadeaux précieux, dont la valeur selon ta propre évaluation, excède cinq cent mille euros et tu oses te plaindre de la pauvreté ! »



commentaire(s)